« Quand on fait de la paie, on doit maîtriser parfaitement le droit du travail »

Le saviez-vous ? Comptagesma, c’est une équipe de 7 professionnels de la paie, de la gestion sociale et RH à Saint-Malo et Rennes. Sous la houlette de Sandrine Benoist, Madeline, Guillaume, Marie-Paule, Maëva, Stéphanie et Angélique forment une équipe de choc prête à tout pour rendre la gestion de la paie et les relations sociales aussi fluides que possible pour les entreprises. Entretien.

    Quels avantages y a-t-il  à déléguer sa gestion sociale pour un chef d’entreprise ?

    « La gestion sociale peut rapidement prendre du temps. Elle est complexe, car les règles législatives évoluent très vite. Quand on est un professionnel de la paie, on maîtrise aussi parfaitement le droit du travail.

    De plus, investir dans un logiciel de paie fiable représente un coût important. Et puis, le risque d’erreur existe bel et bien pour quelqu’un qui n’intervient dans ce domaine que ponctuellement. On peut dire que confier sa gestion sociale à un cabinet d’expertise-comptable, c’est un gain de temps et d’argent, de la rigueur et une sécurité pour anticiper les litiges.

    Quand on échange avec une personne compétente et extérieure à sa société, on peut prendre du recul par rapport à une situation particulière. Ce temps d’échange pose les choses. Nous connaissons parfaitement  l’environnement social de l’entreprise. C’est un atout dans des situations difficiles. »

    Quelles sont les principales missions et prestations du pôle « Gestion sociale » ?

    « Nous accompagnons les entreprises du Grand Ouest dans la gestion au quotidien de leurs obligations sociales depuis l’embauche d’un salarié jusqu’à sa sortie.

    L’équipe sociale gère toutes les formalités d’embauche. Elle établit les bulletins de paie et produit les déclarations sociales. Nous rédigeons également les documents de sortie des salariés en cas de rupture de leur contrat de travail.

    Avec notre mission, nous apportons tous les conseils nécessaires aux employeurs pour prendre les décisions les mieux adaptées à leur entreprise : faut-il plutôt recruter en CDD ou en CDI ? Quel est le meilleur moment pour créer un poste et réduire les heures supplémentaires ?…

    En développant cette dimension conseil, notre objectif est de prévenir les litiges et les contentieux. Mon expérience de conseillère prud’homale nous permet de déployer une autre approche de la gestion sociale basée sur l’anticipation des difficultés. »

    À quel stade de la vie de l’entreprise est-ce le meilleur moment pour vous confier sa gestion sociale ?

    « Il n’y a pas de stade particulier. Une petite entreprise a tout intérêt à déléguer sa gestion sociale pour consacrer plus de temps à son cœur de métier.

    Une entreprise de taille plus importante a aussi un intérêt à externaliser sa paie. Souvent, le gestionnaire de paie travaille seul. En externalisant la paie, l’entreprise gagne en sérénité : sécurisation des pratiques, confidentialité des données sociales. C’est aussi moins de stress en cas d’absence de son gestionnaire de paie. »

    Comment votre équipe garantit-elle la conformité avec les obligations légales et réglementaires ?

    « C’est notre métier de connaître et de maîtriser les obligations légales et réglementaires. Nous nous appuyons également sur un logiciel de paie ultra-performant. Silae, c’est son nom, est un des leaders français de la gestion de paie. Toutes les données légales et conventionnelles sont mises à jour chaque semaine.

    Notre équipe suit également chaque trimestre une formation sur l’actualité sociale en plus d’assurer une veille hebdomadaire.

    Pour ma part, j’interviens régulièrement pour des formations en droit du travail. Cela me permet d’être particulièrement attentive aux évolutions législatives. »

    Quelle est votre légitimité sur le secteur de Saint-Malo, Dinan et Rennes ?

    « Notre cabinet d’expertise-comptable intervient dans la gestion sociale depuis maintenant 30 ans sans pour autant être spécialisé dans un secteur professionnel en particulier.

    Tout en restant un cabinet à taille humaine, nous avons la chance de gérer plus de  2 600 bulletins de paie par mois dans des secteurs d’activité variés et pour des entreprises de taille différente. C’est riche de cette expérience que nous accompagnons nos clients. »

    Gestion de la paie :
    ce sont les collaborateurs qui en parlent le mieux !

     

    Pour Maëva :

    « Ce qui me plaît dans mon métier, c’est ce mouvement constant. Au-delà d’un métier de « bureau », ce sont des connaissances, des évolutions presque quotidiennes. Il faut se poser des questions pour avancer et assurer un travail fiable.

    Les relations humaines font aussi partie intégrante de notre métier. Il est nécessaire de trouver le juste équilibre entre confiance, professionnalisme et compréhension du client. Le but est de trouver ensemble les meilleures solutions tout en respectant les obligations légales. Le travail en cabinet comptable est très riche : diversité dans les portefeuilles clients, dans les échanges avec les organismes et les clients, dans le partage avec mes collègues. »

     

    Pour Guillaume :

    « Je suis arrivé chez Comptagesma en 2021 et ce que j’ai apprécié immédiatement, et qui est toujours le cas, c’est une ambiance de travail agréable au sein d’une équipe à taille humaine où chacun est là pour l’autre.

    Mon travail consiste à gérer la partie sociale de l’entreprise de l’entrée du salarié à sa sortie (bulletins de salaire, déclarations, contrats , soldes de tout compte …) ainsi que les échanges avec les différents organismes (URSSAF, caisses de retraite, prévoyance…). Pour exercer ce métier, il faut notamment une grande rigueur et une bonne capacité rédactionnelle. »

    Pour Madeline :

    « Ce métier est loin d’être monotone. Ce que j’apprécie, c’est le fait d’avoir des tâches diversifiées en passant par le traitement des bulletins de salaire, les déclarations sociales, la rédaction des contrats de travail et d’être aux contacts des clients. 

    Cela exige de l’organisation et des compétences en droit social. Il faut avoir un bon relationnel et savoir faire preuve de discrétion.

    Et contrairement à ce qu’on croit, il faut aimer les chiffres, mais il ne faut pas forcément être une tête en mathématiques. »

    Vous songez à confier votre gestion sociale à un cabinet d’expertise-comptable ?

    Crédit photo : Comptagesma